Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mes Flash-back - L'intro

Publié le par Elodie - Charlotte Divague

Quand une ombre rencontre un lutin ?! (Photographie personnelle - iPhone, série "1ère sortie de Maï")

Quand une ombre rencontre un lutin ?! (Photographie personnelle - iPhone, série "1ère sortie de Maï")

Alors voilà, ça y est, j'ai écrit le premier.

Bien sûr, je n'ai pas perdu mon "phrasé-".

Je tourne cette aventure humaine et tout cela avec une pointe d'humour parfois pour ne pas tomber dans le mélo. Cependant, ne va pas croire si tu me lis que cette "aventure de vie" comme j'aime à le dire a été vécue avec autant de légèreté, loin de là, fort fort lointain même.

"L'humour comme dernière politesse, pudeur de princesse", c'est pas de moi hein, c'est d'Bruel dans "En bas des marches".

C'est une chanson qui m'a souvent accompagné dans les moments les plus difficiles de ces dernières années.

Alors avec l'arrivée plus que prématurée de ma fille oui "j'ai ris et j'ai pleuré sans que mes larmes ne coulent jamais" et "j'ai eu le cœur en mille morceaux", j'étais "assise en bas du monde", enfin en bas de l'hosto quoi, mon cloppe au bec à m'demander comment ça allait se passer parce que personne ne se prononce. J'ai écouté les secondes qui résonnent sans rien dire. Arrête ! Arrête Elo tu tombes dans le mélo ça y est, roooo merde mince tu déconnes là. 

Oui, il a fallu être forte, plus forte encore que mon mini moi qui se battait pour vivre. Forte pour tout le monde en fait, c'est ça qui n'est pas facile, forte pour ne pas inquiéter plus encore les proches.

Il a fallu beaucoup d'énergie, et c'est seulement quelques mois après, quand de nouveau tous les feux étaient au vert, que l'orchidoclaste elle a craqué.

Alors autant Rabbi Jacob il a dansé autant moi j'étais loin de là même avec "quelques" verres dans le cornet. Ce qui est chouette c'est que c'est normal. Mine de rien ça m'a rassuré de me l'entendre dire, parce que, quand j'fais l'bilan j'me dis que oui dans l'urgence on ne se l'autorise pas alors pourquoi maintenant, c'est con bête finalement, Maïwenn va bien alors ça n'a pas de sens ?! Quoique, il faut bien que tout ça sorte après tout. 

Alors, bien sûr c'est un pavé, et les autres le seront peut être tout autant, ou pas (allez le séjour en grossesse patho a été court ça rassure hein, ce flash-back là il sera pas long, arf arf, qu'on essaie de revenir dans l'présent parce que j'étais sûrement un peu farfelue avant dans mon genre mais alors là je m'étonne moi même de mes nouvelles expériences)

Un pavé de colère, de "ça va oui" alors que non-non ça va pas, voire même que tu pleures en d'dans, que t'as un méga coup de moins bien et que ta chambre toute triste ça t'fout l'cafard et que tu t'inquiètes pour ton bébé et que t'es "toute seule" malgré tout.

Un pavé de stress, d'angoisse, de frustration. Mais aussi d'émotions, d'espoirs, de joies par le parcours extra de ma fille (j'te raconterai sûrement dans un prochain flash-back la réa néonat, et tout le toutim).

Un pavé de belles rencontres, de liens sûrement plus forts encore la famille (Hey le Sud-Est en BZH, sisi my bro toi même tu sais !), les ami(e)s. 

Bref, un/des pavés de vécu qui te fait / font voir la vie autrement.

Et, j'ai envie de dire en cette période presqu'estivale: sous les pavés la plage non ? ^^ 

 

 

Publié dans Flash-Back

Partager cet article

Repost 0

Opération stylo, ... L'Orchidoclaste revient !!

Publié le par Elodie - Charlotte Divague

En attendant d'avoir un peu plus de temps pour reprendre vraiment le clavier, j'ai chopé mon stylo pour pouvoir faire partir "quelques" enveloppes, après un petit tour dans le jardin, cueillir deux-trois roses histoire que mes photos soient un peu plus pêchues et puis il n'y en avait plus dans la maison...

Roses de printemps (quoique presque été) 2016 (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Roses de printemps (quoique presque été) 2016 (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Roses de printemps (quoique presque été) 2016 (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Roses de printemps (quoique presque été) 2016 (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Roses de printemps (quoique presque été) 2016 (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Roses de printemps (quoique presque été) 2016 (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

En effet, il s'en est passé des choses dans la vie de l'orchidoclaste depuis l'dernier coup.

L'orchidoclaste est devenue maman, d'une petite Maïwenn, trois mois avant terme. Autant dire que, moralement parlant, ça n'a pas été aussi simple qu'une lettre à la poste (arf, arf)...

Alors le temps de s'remettre, de faire un peu de tri dans mes pensées, de digérer (et encore digérer, p***** de transit psy!), etc etc... ME REVOILOU !

Ceci étant, revenons à mes histoire de stylo, d'enveloppes, et tout l'toutim. Il a fallu réfléchir au texte du contenant et puis entre nous, fallait bien un beau timbre pour tout accompagner ^^...

J'ai donc testé la personnalisation de timbres via la boutique en ligne de la poste et ma foi, j'en suis ravie !

En quelques clics, et quelques jours d'attente on reçoit à la maison la commande tout bien emballée (sans petit échantillon ni cadeau bonus, mais bon...) et contre signature... Ce qui permet de tailler l'bout d'gras avec son facteur sur l'pas de la porte. Faîchement sortie de la douche (moi hein, pas le facteur), la serviette de bain entourant ma crinière que je jette sur la table de la cuisine quelques secondes avant pour courir ouvrir, je devais être fraîche encore (évidemment, what else....), enfin...

Le résultat en vaut la peine ^^, je parle bien sûr des timbres, pas de moi (quoique..., non non j'déconne les timbres, les timbres, ne nous égarons pas !). Plus qu'à coller ^^!

Planche 1/5 Maï (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Planche 1/5 Maï (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Trop sympa, non ?! (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Trop sympa, non ?! (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Elle est pas chouette la vie ?!

Il n'y a plus qu'à faire un tour de 3x4, bah oui quoi, un tour de PTT (poussette tout terrain, à quoi vous pensiez, arf arf...), et déposer tout ça dans une boîte jaune. Sauf si le temps se gâte auquel cas on changera de carrosse.

Allez, feu, y'a l'babyphone qui clignote et commence à chanter, il est 4h15, demoiselle a un Coucou dans l'bidon, et l'orchidoclaste quelques heures au compteur, à bientôt pour quelques flashback sur ces derniers mois et, je l'espère, plus régulièrement par la suite.

Sweet Kisses !

Ça c'est fait (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Ça c'est fait (photographie personnelle - série "Souvenirs Précieux")

Publié dans Au quotidien

Partager cet article

Repost 0

EloDivague dans les bois

Publié le par Elodie - Charlotte Divague

Que faire un dimanche, quand le réveil est tardif, qu’il ne fait pas bien chaud et que je suis fraichement de retour la veille du Sud ? Une petite promenade en forêt après m’être équipée au mieux (comme d'hab'!) pour pouvoir entrer en totale immersion. Chaussure de rando surtout (au cas où il me faudrait fuir), il ne me manque plus qu’un bon bâton histoire de me fondre un peu plus dans le décor.

La fin d’automne charge les sous bois d’une ambiance particulière. 

EloDivague dans les bois

Il fait frais, ça sent la mousse gorgée de flotte, le bois détrempé et les feuilles tapissent le sol dans lequel les pieds s’enfoncent. Laissez vous submerger par ces odeurs si naturelles qu’elles vous remplissent les naseaux pour mieux vous rappeler que c’est tout de même autre chose que ces odeurs de déso, de bougies et de cônes d’encens qu’on nous sert à toutes les sauces.

Ceci étant il me faut avancer et je m’enfonce doucement mais sûrement un peu plus loin, me risquant à quitter le chemin, prête et disposée à me faire surprendre quand je rencontre de drôle de petites habitations un peu comme une résidence constituée de T1, T2 voire T3 ?!.. 

 "Petite résidence ?" (photographie personnelle, Iphone - série "En Pleine Nature")

"Petite résidence ?" (photographie personnelle, Iphone - série "En Pleine Nature")

Comment ça vous voyez des champignons vous ?

Mais non !!! Il s’agit de petites maisons très sympathiques en retrait de la ville ?!

Je me penche, tente de me faire petite, toute, toute petite pour mieux observer, regarder, découvrir peut être un signe de vie par là… Mais rien.

Pas de fenêtre, pas de cheminée ni de porte.

Le petit peuple de la forêt est-il sous mes pieds ? Là quelques mètres sous la terre ? Ou bien juste caché derrière l’écorce… A cet instant je m’interroge sur le fait que je suis peut être observée et je cherche dans les feuillages des petits yeux rouges comme des rubis, des reflets dorés ou blancs… Suis-je déjà encerclée ? Et si… Non je m’évade… Et si je suis en admire devant des chapeaux plats ?!.. Suis-je en face de Korrigans qui pour mieux se protéger prennent cette apparence ? Vais-je devoir répondre à une énigme ? 

"Des sous-bois en couleurs" (photographie personnelle, Iphone - série "En Pleine Nature")

"Des sous-bois en couleurs" (photographie personnelle, Iphone - série "En Pleine Nature")

Je me rassure un peu en me disant que les Kornikaneds ne sortent qu’à la nuit tombée, quoique ?! Je me redresse et prend garde à ne pas écraser les petits toits à moins qu’il s’agisse de petits « Toi » ?!...

Rooo je ne sais pas, je ne sais plus mais je sais que l’heure avance et bien que le lapin d’Alice me permette un aparté je préfère partir en quête d’autres images.

Je prends congés et me dirige un peu plus loin. 

"Attention aux petits Toi" (photographie personnelle, Iphone - série "En Pleine Nature")

"Attention aux petits Toi" (photographie personnelle, Iphone - série "En Pleine Nature")

C’est beau une forêt sous les derniers rayons du soleil.

Elle est orange, marron, doré, or. Et, tel un bijou que l’on pose sur un bel habit, les gouttes de pluie et de rosée sont là en guise de dernier ornement délicat. Sous mes yeux des reflets transparents, cristallins. Le tout est empreint de sensibilité ou de morosité en fonction de chacun.

Moi je m’y sens bien et je m’aperçois que ces messieurs, dames Korrigans me suivent progressivement prenant la forme de champignons plus ou moins différents, plus ou moins dissimulés. 

"Sans Titre" (photographie personnelle, APN - série "En Pleine Nature")
"Sans Titre" (photographie personnelle, APN - série "En Pleine Nature")

"Sans Titre" (photographie personnelle, APN - série "En Pleine Nature")

J'ai paru au jour, sous les dehors bénins d'un chaton de deux mois. Bonnes gens ! vous m'avez recueilli, sans savoir que vous hébergiez le dernier démon de cette Bretagne ensorcelée. "Gnome", "poulpiquet", "kornigaret", "korrigan", c'est ainsi qu'il fallait me nommer, et non "Poum" !

Colette - "Poum"

Un peu plus loin il y a un petit bras de rivière qu’il me faut traverser en crapahutant sur de petits cailloux. Là, à la vue de tous, à peine dissimulé, loin d’imaginer être ramassé, un cœur me laisse penser que les Korrigans sont aussi des êtres romantiques, sensibles, amoureux aussi peut être... Serait-ce le lieu de rencard des deux amoureux qui se cachent de leurs familles ou bien le souvenir d’un premier baiser timide échangé par le couple d’ancien de la contrée qui revient là à la date anniversaire chaque année ?! 

"Un brin de romantisme tout de même!" (photographies personnelles, APN - série "En Pleine Nature")"Un brin de romantisme tout de même!" (photographies personnelles, APN - série "En Pleine Nature")
"Un brin de romantisme tout de même!" (photographies personnelles, APN - série "En Pleine Nature")
"Un brin de romantisme tout de même!" (photographies personnelles, APN - série "En Pleine Nature")"Un brin de romantisme tout de même!" (photographies personnelles, APN - série "En Pleine Nature")

"Un brin de romantisme tout de même!" (photographies personnelles, APN - série "En Pleine Nature")

La nuit tombe et la boucle se boucle toujours aussi sereinement. Sur ma gauche se faire surprendre par un cri que je ne connais que trop bien. Cet ululement si particulier auquel répond un autre, à moins que ça ne soit un écho. Non, non ce n’est pas un écho. Je n’ai pas le temps de trop me poser la question, je lève le nez vers le ciel pour je ne sais quelle raison quand je vois cette charmante créature voler juste au dessus de ma tête. « Chouette » moment. C’est les larmes aux yeux que je les ferme pour vérifier que je n’ai pas rêvé cet envol. Et non, je ne l’ai pas imaginé. Elle est là, fièrement sur une branche à ma droite. Je la distingue, délicate alors que j’entends monsieur chouette (à moins que ça ne soit l’inverse ?) tenter une approche en gardant cependant une distance de sécurité. Elle est en contre jour. Je suis profondément émue, c’est peut être con (dans ce cas j’assume mon émotivité). Qui me connait sait que j’aime beaucoup les chouettes (de mes bijoux, aux objets divers et variés à l’appart’). Voilà des années que je n’ai pas eu la chance d’en voir une libre comme l’air... Ce n’est pas faute de les avoir guetté, écouté, d’avoir trimbalé mes godasses à travers bois.

Je ne prends même pas le risque de dégainer mon appareil tant mes paupières s’ouvrent longuement, se referment rapidement pour humidifier l’œil et je grave, grave et re-grave ces images. Je ne veux pas l’effrayer non plus avec un flash ou un « clic clic ». Je savoure, je goute, je déguste ce moment. Elle engueule toujours sa moitié et ne se préoccupe de rien d’autre, la soirée risque d’être sympa pour monsieur Chouette.

Je me demande pourquoi aujourd’hui. Serait-ce un signe ? Ou peut-être les Korrigans m’offre cette image pour me remercier de ne pas les avoir dérangés outre mesure ?! Le jour se couche et je mets du temps à revenir de mon état émotionnel. La frange en vrac, le bout des doigts rougis, plumes et feuilles plantées dans le chignon fait à la hâte avant de partir, je frôle maintenant le macadam alors que je suis encore avec Madame Chouette. 

"Sans Titre"(photographie personnelle, APN - série "En Pleine Nature")

"Sans Titre"(photographie personnelle, APN - série "En Pleine Nature")

C’est drôle comme une simple promenade peut prendre un tout autre tournant et devenir en l’espace de quelques minutes un souvenir qui se distingue des autres par sa rareté et ce qu’il procure. La nuit prend un peu plus le dessus et les premières étoiles transpercent le ciel. Je suis assise dans la voiture et je pense à qui a bien pu m’envoyer ce signe. Je n’ai pas la réponse parce que je n’en ai pas parlé ni à monsieur et madame Chouette ni aux kornikaneds. Et puis, est-ce que je veux vraiment une réponse ? Je suis ravie de cette petite joie toute simple et de ce cadeau. 

Alors, prenez garde, lors de vos promenades en forêt (ou dans d’autres lieux d’ailleurs c’est la même), à chaque petit élément, goutez la nature, imprégnez-vous en, respectez là et peut être que les Korrigans vous feront un cadeau aussi, qui sait ?!..

Partager cet article

Repost 0

Eze Village...

Publié le par Elodie - Charlotte Divague

C'est avec une certaine émotion que j'attendais que mon frère m'emmène à Eze. Parce que ça me rappelle des souvenirs. Il y a quatre ans il partait loin de Paris en plaquant tout pour faire une immersion dans le monde des sudistes !! Il y a quatre ans il me faisait embarquer à bord d'une twingo avec un seul et unique CD pour plus de dix heures de route, m'obligeant à m'arrêter sur la première aire de passage pour acheter un CD qui bouge, non que je n'aime pas le Buena Vista Social Club (un clic ici pour ceux qui ne connaissent pas : CLIC), au contraire j'adore mais pendant dix heures ça risquait d'être compliqué ! Esta la revolucion dans la Twingo !!! Non mais dis donc !!! Après avoir entendu trois fois Chan Chan j'aime autant vous dire que j'étais totale détente - ou pas !!! 

Mais depuis l'oiseau a fait son nid, l'oiseau a évolué et reste notre grande fierté tant pour ce qu'il est en tant qu'Homme mais pour sa réussite professionnelle et le niveau dans lequel il évolue grandement ! 

Voilà sans doute autant de raisons qui ont fait de cette visite de cet endroit, lieu de l'accomplissement pour lui, un moment bien à part de ce séjour par chez eux ! C'était donc l'aparté num 1 : famille, un brin de sentimentalisme et de fierté non dissimulés, qui fait du bien, surtout après avoir bu un plusieurs coups de Jurançon en oubliant que le roti était loin d'étre cuit !! 

Hier soir, soit le jeudi soir nous avons fini la soirée par un petit restau où nous avons dégusté un couscous du tonnerre et des patisseries au top !!! Depuis Paris je n'en ai pas mangé d'aussi bon ! Il y avait même un chat !! Pas à manger mais le chat de la maison ! Trop fort ! Enfin bref, on est ressortis de là quelques heures plus tard après avoir bien mangé et bien bu, la peau du ventre bien tendue, tous prêts à se mettre aux plumes !! Mais on a reprit un café puis peut être un thé et re-un café et on s'est fait un film ou autre chose, à vrai dire je ne sais plus :D. Par contre je sais que j'ai terminé mon Bridget Jones III cette nuit là mais pour de bonnes raisons hormis celles qui ont fait de ce bouquin une bonne source de lecture no prise de tête ! 

J'en profite pour vous dire que vous pouvez agrandir les "petites" photos en cliquant simplement dessus.

 

"Le Petit Darkoum" (photographies personnelles, Iphone - Série "Une semaine chez les jeunes")
"Le Petit Darkoum" (photographies personnelles, Iphone - Série "Une semaine chez les jeunes")"Le Petit Darkoum" (photographies personnelles, Iphone - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Le Petit Darkoum" (photographies personnelles, Iphone - Série "Une semaine chez les jeunes")

Vendredi matin, petit réveil tranquille pour journée chargée mais on y va doucement car qui va doucement va sûrement !! 

Arrivés à Eze !!! On a tout d'abord commencé par un bon restau puis la boutique Fragonnard !!! Attention c'est la que l'Américaine refait surface !!! Oui parce que la boutique Fragonard c'est un concept !! Des bougies, des savons, des parfums et tout cela pour une "petite" somme qui vous rappelle que oui, c'est du made in France. Mais je vous rassure de suite, on oublie vite cette "petite" somme ! Non parce que sans déconner leurs produits, tout du moins leurs bougies et leurs parfums je suis fan !! Du packaging bien entendu mais du rapport qualité prix également. 

Je craque donc pour quelques savons, un diffuseur de senteurs qui ira dans l'entrée et des bougies, une en pot en porcelaine et les deux autres de la collections "Les Jardins de Fragonard" parce que j'adore la boite en métal qui ne manquera pas d'être réutilisée!!

Le diffuseur de senteurs avec batons incorporés sent bon la fleur d'oranger et me rappelle les crèpes de Maz quand on était gosses et qu'elle préparait ça le weekend ! Comment ça, madeleine de Proust ?! Hein quoi, comment, vous pensez ?! ;) alors juste pour sentir cette odeur en rentrant chez moi, oui juste pour ça, ça n'a pas de prix !! 

Les bougies : top du top durée de quinze jours à raison de quelques heures par jour ! Et pour les fumeurs contrariés par la cigarette électronique : non ça  ne sent plus le clopiot grâce à la figue. Quant à celle en pot en porcelaine j'aime autant vous dire que ça sent trop bon la Brioche !!! Bref : J'A-DO-RE !!! Les emplettes par là étant faites nous déposons tout dans la bagnole et direction le village et là, c'est le Réflex qui est de sorti.

"Un léger aperçu des emplettes..."(photographie personnelle, Iphone - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Un léger aperçu des emplettes..."(photographie personnelle, Iphone - Série "Une semaine chez les jeunes")

Eze donc, direction la chèvre d'or... En découvrant la vielle ville et en partant grâce à mes guides à la recherche de la Chèvre d'Or je suis l'espace d'un instant une Damoiselle à qui il ne manque que la calèche pour s'y rendre ! Le soleil nous arrose encore et toujours et je prends plaisir à découvrir ces ruelles ! Les enseignes donnent le tons, il ne reste plus qu'à grimper pour se laisser époustoufler !!

"Eze" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"Eze" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Eze" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

Oyez Oyez braves gens, damoiselles et damoiseaux venez vous perdre sans difficulté dans cet endroit figé hors du temps. Je ne peine pas à imaginer le temps qu'il faut pour s'y repérer. Des portes, des pierres, une rue à droite qui monte, une sur la gauche, d'où qu'on va. Nous croisons quelques personnes qui se laissent éblouir mais quelle déception pas d'armure, ni épée, ni cheval, nada ! Même pas grave je n'ai pas besoin de ça pour m'envoler ! Cependant un sourire comme salue cela nous va bien.

"Eze : Cité de Caractère" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"Eze : Cité de Caractère" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"Eze : Cité de Caractère" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"Eze : Cité de Caractère" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"Eze : Cité de Caractère" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Eze : Cité de Caractère" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

On approche on approche et l'éblouissement est tel que je sens que nous allons basculer dans un autre temps encore. Après Fragonard et la cité de caractère que vais-je découvrir ? Mes guides me distancent un peu mais je suis sous le charme de cet endroit et préfère savourer chaque petit détail comme pour mieux m'imprégner, me souvenir, toucher la pierre qui sous ses allures chaudes ne l'est pas tant que cela, deviner ou m'inventer des histoires, laisser partir mon imagination et ne pas tenter de la retenir ! Et puis ressentir les choses encore et encore peut être parce que c'est ce qui est vrai, ce qui est réél, ce qui restera.

 

"Eze : Cité de Caractère" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Eze : Cité de Caractère" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

Ceci étant je suis, je suis les d'jeuns qui contrairement à moi savent très bien où ils vont. L'apparté dans le récit je précise quand même que ce n'est pas parce que je dis les jeunes à tout bout de champ que je me considère comme beaucoup moins jeune qu'eux, faut pas déconner non plus !!

Bref ! Plus nous montons (comme quoi on en revient à cette bestiole qui monte qui monte, saloperie de comptine ou je ne sais quoi encore...) plus la lumière reprend possession des lieux. Elle arrose chaque espace et s'impose partout. Des statuts aux reflets de l'eau, aux pierres et aux toitures tout redevient instantanément chaud. Je ne me dis pas à cet instant que tout est figé dans le temps, au contraire même, je me dis surtout que cet endroit, ce lieu unique doit être le berceau de la lumière. Cet endroit est solaire. Il se moque du rendu. Tout est là où il doit être, ni plus ni moins. Le calme règne et je veux bien imaginer l'effervescence du lieu en pleine saison.

"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

Maz m'avait prévenu en me disant qu'il fallait le voir pour le croire, ne surtout pas oublier son appareil. Je n'ai pas oublié le mien et je reconnais avec un peu de recul que je suis sous le charme ! 

Je me vois bien là, assise devant ce spectacle, un petit café, mon PC et écrire, écrire à en avoir mal aux doigts, aux poignets et aux mains tant ce lieu est beau. Je revois le reflet de ces graces qui semblent se jouer du regard que j'ose leur porter. Elles se jouent des élèments et je me demande leurs reflets dans cette vasque sous une pluie fine. Pleurent-elles alors un amant qu'elles n'ont plus vu depuis longtemps ? Sont-elles envahies de souvenirs heureux ou malheureux. 

Alors qu'une dernière se prélasse ou sort de son bain. N'est-elle pas belle la vie là, perdue entre le ciel et la mer ne sachant quel est le point où se rejoigne les deux si tenté qu'il existe là dans la brume...

"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

Rooo mais que vois-je par là ? Des chenapans... Entre ciel et terre ils ont, eux aussi juste leur place. Un peu plus réceptifs, amusés par le regard des visiteurs à moins que je ne les dérange ? A voir la lanterne qu'ils tiennent (à moins que ça ne soit elle qui les soutienne ?!..), ils doivent être des oiseaux de nuits chargés d'éclairer cette terrasse lorque le soleil galant éclaire la lune..

"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"La chèvre" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

La boucle se boucle comme qui dirait et je m'en vais rejoindre les zozos qui avancent tout en marquant les pauses explicatives et pour me permettre de prendre les photos que je désire tout en me laissant m'imprégner de ce lieu que je ne suis pas là de revoir, quoique, qui sait !! 

Ceci étant et après avoir découvert où bosse Flo nous reprenons clopin clopant la route vers les ruelles. Là l'espace d'un instant je me demande si "Belle" de la "Belle et la Bête" version Disney ne va pas se pointer un roman à la main en chantant tout ce qu'elle sait ! Mais je ne la croise pas, la bête non plus d'ailleurs. Alors le chandelier, Big Ben, Gaston et toute la clique on en parle pas. 

On redescend (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
On redescend (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
On redescend (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
On redescend (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
On redescend (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

On redescend (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

Je confirme vous pouvez chercher sur les clichés pas de princesse, pas de lutin, pas de crapaud ni de prince, pas de voiture non plus d'ailleurs ni de cheval !! Juste nous, nos pieds, les vielles bâtisses ^^! La zénitude !! 

"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

Par contre je tombe sur cette cocotte en or qui me fait de l'oeil du coin de son perchoir là haut, tout là haut ! Je me demande si elle est restée trop griller au soleil ou si elle a cette robe incroyable natuellement. Je m'interroge sur sa progéniture si jamais elle en avait une et je poursuis ma route. 

"Une cocotte en or qui pond des œufs en or ?!" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"Une cocotte en or qui pond des œufs en or ?!" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"Une cocotte en or qui pond des œufs en or ?!" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Une cocotte en or qui pond des œufs en or ?!" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

Je tombe sur ce banc et comme j'aime prendre ce genre de photo je n'y résiste pas, paf paf dans la boite, oui oui j'suis comme ça moi m'sieur, dames, c'est le jeu :D.

Apparté num 2 : Mes photos autres que celles de paysages, demeures, Zoizo, et tout le toutim ! Je ne mets pas volontairement les photos que j'ai pu prendre de Sir Florent et de Dame Morgane mais je ne manque pas de leur envoyer ^^, vous me connaissez maintenant, tout portrait fait est envoyé dans la foulée !

Voilà, ça, c'est dit ^^! 

Une fois en bas, drôle de découverte avec ce sapin qui semble un peu paumé au milieu de tout ce trafic et qui doit se demander ce qu'il fout là ? Il doit se dire que ça fait peut être un peu trop tôt ?! Je ne sais pas, toujours est-il qu'il m'a surprise je ne m'attendais pas à voir un sapin ici :D !

"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"On redescend" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

Et voilà, retour à la case départ, un coup d'oeil encore un peu partout avant de repartir, je rencontre donc un chevalier figé qui  me fait comprendre du coin de l'oeil qu'il s'éveille seulement en cas de grande difficulté pour défendre la cité et quelques aveux plus tard il m'avoue que de temps en temps il a un rencard avec la dame de la piscine.... Je ne vous en dirai pas plus, la suite : c'est un secret !!  

Une petite croix avant de photographier une dernière fois une vue depuis cette citadelle aux maisons et rues médiévales.

Est ce que je peux vous conseiller d'aller au gré de vos émotions faire un tour par Eze Village : OUI si vous aimez ce genre de village pittoresque perché et animé d'un je ne sais quoi de mystérieux qui me ferait presque craindre la présence d'un dragon caché dans un recoin en train de nous lorgner d'un coin d'yeux... 

"Le chevalier de la Chèvre d'Or"(photographie personnelle, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Le chevalier de la Chèvre d'Or"(photographie personnelle, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Plantée là" (photographie personnelle, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Plantée là" (photographie personnelle, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

Une dernière série de clichés avec ces vues....

"Eze Village" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")
"Eze Village" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

"Eze Village" (photographies personnelles, Réflex - Série "Une semaine chez les jeunes")

 Ainsi se termine notre journée à Eze. Au retour, passage par chez "Terres Dorées", la savonnerie de Villefranche s/ mer. Que de choix !! Trop trop trop compliqué !!! Et après avoir sniffé tous les savons je dois bien reconnaître que je ne sais plus si je sens la verveine ou le muguet. Un petit tour par la poste pour faire partir direction le Finistère un colis XL dans lequel je cale mes grolle de départ, des pulls, les bougies, le diffuseur de parfum, quelques savons et mon Bridget Jones pour mieux racheter un bouquin pardi ! Le temps de tout préparer on ira demain matin les déposer, hmmm le réveil qui va piquer samedi matin jour de départ.  

La soirée se poursuit tranquillement et nous profitons de ces derniers moments tous ensemble. La semaine comme je le disais au tout début est passée bien vite, bien trop vite quand on ne se voit qu'une fois l'an. On a jamais le temps de faire tout ce que l'on souhaiterait dans ces cas là. 

Un grand merci aux loustik pour leur accueil et la découverte de leur coin ! Le Finistère vous attend si le coeur vous en dit ;)! 

Enfin, bien sur ce n'était pas une parenthèse inattendue puisque je savais où j'allais, quand etc, mais c'était une belle parenthèse espérée et attendue que je garde en mémoire et qui m'a fait beaucoup de bien à ce moment précis ! Je repars sans dragon, lutin, princesse mais avec du savon et des senteurs pour quelques mois et surtout des instants entre nous qui ne sont que trop rares !

En attendant de se reprogrammer cela et de retourner avec plaisir flâner chez les sudistes ! A la nôtre, à la vôtre et à la vraie vie !

 

"A la Nôtre ^^ à Monaco" (photographie personnelle, Iphone - Série "Une semaine chez les jeunes")

"A la Nôtre ^^ à Monaco" (photographie personnelle, Iphone - Série "Une semaine chez les jeunes")

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>